jeudi 20 mai 2010

PARTIS POLITIQUES: TOUS DES MAFIAS

CEUX QUI CRÉENT LES PAUVRES :
LES HIÉRARCHISTES DE LONDRES

Documentaire de Pierre Falardeau ''LE TEMPS DES BOUFFONS''

1985. Pierre Falardeau ---DÉNONCE LES COLONIALISME DES BRITANNIQUES --- il filme le monde où il n'y a plus de possédés, mais que des possédants qui se donnent en spectacle. Dans la grande salle de festin du Queen Elizabeth Hotel à Québec, les masques se posent sur des masques - ceux de l'argent, ceux du pouvoir..... colonisés québécois déguisés en colonisés québécois, garnis de sangliers énormes et d'autres gibiers à poil et à plumes. La table est en fête.

video
CEUX QUI CRÉENT LES PAUVRES: ÉLITES ET BOURGEOIS HIÉRARCHISTES

Tous les BOURGEOIS politiques de tous les Pays agissent de même sauf qu'ils ne se feront pas tous prendre.... alors ils demeurent non coupables tant qu'ils ne se font pas prendre MAIS DEVANT MA LOI À MOI: JE SAIS QUE CES GENS-LÀ SONT DES MALFAISANTS et qu'ils ne travaillent pas pur leurs citoyens mais que pour ceux qui les ont réellement mis en place (Londres)

GUERRE D'ALGÉRIE PAR LES BRITANNIQUES EN ARRIÈRE de toutes magouilles et de toutes les guerres. La Couronne d'Angleterre A TOUT ET TOUJOURS TOUT FOMENTÉ ET ORGANISÉ.

video


=======================

CEUX QUI CRÉENT LES PAUVRES :
LES HIÉRARCHISTES DE LONDRES
et leurs 70% de pauvres essentiels




V. Girard dénonce la compétition scolaire et dans nos sociétés
video

Plein d'ORGANISMES et des FONDATIONS qui récoltent des Fonds pour la Recherche sur les maladies n'offrent pas le côté ''PRÉVENTION'' mais que celui de la guérison. Tous oublient le sage dicton et maxime qui dit : ''mieux vaut prévenir que d'avoir à guérir''
video

Les mirages de l'aide internationale

Hélas, SOUS LE COUVERT DE LA CHARITÉ SE DISSIMULE souvent LE CRUEL VISAGE DE L’INTÉRÊT

Georges Bernard Shaw critiquait la Charité, il disait «La Charité sert de couverture aux pilleurs qui se rachètent en faisant des dons à des œuvres méritantes»

La gentillesse et la Charité ne sont pas nécessairement des traits de générosité : ce sont souvent des stratégies de contrôle.


video
Les pions au solde de Londres
créent diverses stratégies (Organismes de Charité, Conseil Mondial de la Paix, Onu, Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), OXFAM, Programme alimentaire mondial (PAM), Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD)Vision Mondiale, FAID - Fonds d'Aide Internationale au Développement, FMI, BANQUE MONDIALE.....) pour s'introduire facilement dans tous les pays sous les couverts de la Charté, de l'AIDE INTERNATIONALE, de l'Humanisme...... afin de faire le contraire pour empêcher qu'on enraye la pauvreté et que les peuples s'unissent fraternellement....... Les Organismes d'Entraide Internationale ont pour mandat réel de diminuer les populations de la terre en augmentant de taux de mortalité, par les vaccins qui inoculent des maladies (sida....), en stérilisant par les insecticides dans les céréales.......

Croix-Rouge suisse - L'aide internationale sur fond de ... Et curieusement.... Le Bangladesh, le Népal et le Mali sont les zones de la planète les plus affectées par le changement climatique et les catastrophes naturelles, ...

L’Aide Internationale sur fonds de bouleversements climatiques possiblement et justement générés par Londres (NASA, HAARP, Bases Militaires....) car ils font semblant d'aider tout en créant militairement et sournoisement des catastrophes pour toujours tout compliquer et tout empêcher. Des '' militaires'' samaritains: vous y croyez VOUS ???


Plein d'ORGANISMES et des FONDATIONS qui récoltent des Fonds pour la Recherche sur les maladies n'offrent pas le côté ''PRÉVENTION'' mais que celui de la guérison. Tous oublient le sage dicton et maxime qui dit : ''mieux vaut prévenir que d'avoir à guérir''.

Voici le CONTE DE LA GRENOUILLE, par Olivier Clerc .....

Voilà où ça mène que de TOLÉRER des idéologies antifraternelles et déviantes aux fondements de nos États et de nos Médias. qui nous poussent tous à mal agir et nous font tous mal paraître.

DÉNONÇONS TOUT CE QUI EST ANTI-FRATERNEL

(élitisme, concurrence, compétition, équité, appauvrir, hiérarchiser....)

Ne laissons plus jamais les Dirigeants de ce Monde nous appauvrir, nous désinformer, nous intimider et nous maintenir dans la peur et l'insécurité de vie....... TRAÎNONS LA REINE ET SES PIONS INTERNATIONAUX EN COURS Internationale OU CRÉONS DES FILMS QUI LES DÉNONCENT ET FONT LEURS PROCÈS.

Voici le conte de LA GRENOUILLE ÉBOUILLANTÉE en document vidéo, par Olivier Clerc .....

video

Les bourgeois de tous les pays se prostituent aux Britanniques et trahissent leurs populations pour avoir des privilèges, pour un job et de l'argent....
La Cia ou l'Intelligence Service Britannique offriraient à des gens d'espionner pour eux et de trahir ainsi leurs Pays et leurs populations: peu d'entre eux le feraient même si c'était payant. Par contre, si de ces manipulateurs internationaux, au solde de la Couronne d'Angleterre, nous offraient des anvatages à entrer dans un Club élitiste, un Organisme jouant à l'humanisme ou à la Charité, dans un ordre comme les Chevaliers de Colomb ou dans une secte ou une religion ...... et bien plusieurs y entreraient. Espionner et trahir en GANGS et confréries ça parait plus moral ????




===========================
=================
=========





Texte de Pierre Falardeau tiré de son documentaire ..LE TEMPS DES BOUFFONS''

C'est ca, le Beaver Club il y a 200 ans. C'est la mafia de l'époque. ... Toute la gang est là : un beau ramassis d'insignifiants chromés, médaillés, ...

On est au Ghana en 1957, avant l'indépendance. Jean Rouch tourne un documentaire, Les Maîtres fous, sur la religion des Haoukas. Chaque année, les membres de la secte se réunissent pour fêter. Ils sont possédés. Possédés par des dieux qui s'appellent le gouverneur, le secrétaire général, la femme du gouverneur, le général, la femme du docteur. En 1957, le Ghana, c'est une colonie britanique... quelques rois nègres pour faire semblant, mais les vrais maîtres sont anglais. Une colonie avec tout le kit: Union Jack, God Save the Queen, perruques, cornemuse, pis la face de la reine en prime. Ici, on connaît.

On est au Québec en 1985. Chaque année, la bourgeoisie coloniale se rassemble au Queen Elizabeth Hotel pour le banquet du Beaver Club. Ici, pas de possédés, juste des possédants. A la table d'honneur, avec leur fausse barbe et leur chapeau en carton, les lieutenants gouverneurs des 10 provinces, des hommes d'affaires, des juges, des Indiens de centre d'achats, des rois nègres à peau blanche qui parlent bilingue. Comme au Ghana, on célèbre le vieux système d'exploitation britanique. Mais ici, c'est à l'endroit. Ici, les maîtres jouent le rôle des maîtres, les esclaves restent des esclaves. Chacun à sa place!

- Bonsoir, mesdames et messieurs. Good evening, ladies and gentlemen. My name is Roger Landry. I am your president of the Beaver Club. It is my privilege to welcome you to the twenty-seventh annual dinner of the Beaver Club celebrating this year the two-hundredth anniversary of the Beaver Club in Montreal. Sont réunis ici ce soir, dans cette illustre enceinte, des personnalités dont le seul nom évoque assurément la grandeur et l'honorabilité; puisque, en fait, à cette table ils sont tous honorables. En titre... Mais rassurez-vous, ce soir, exceptionnellement, ils redeviennent tous humains et les règles du protocole sont dès maintenant abolies. Avant de ce faire, j'ai reçu, il y a quelques instants, a few minutes ago this telegram: I am very sorry that I am unable to be with you tonight, but I am pleased to be able to send congratulations on the occasion of the anniversaries. Je vous souhaite à tous une soiré agréable et au Beaver Club beaucoup de succès dans les années à venir. The right honorable prime minister of Canada, Brian Mulroney."

Des bourgeois pleins de marde d'aujourd'hui déguisés en bourgeois pleins de marde d' autrefois célèbrent le bon vieux temps. Le bon vieux temps, c'est la Conquête anglaise de 1760; par la force des armes, les marchands anglais s'emparent du commerce de la fourrure. Chaque année, les grands boss se réunissent pour fêter leur fortune. Ils mangent, ils boivent, ils chantent. Ils s'appellent McGill, Ellice, Smith, Frobisher, Mackenzie. C'est ca, le Beaver Club il y a 200 ans. C'est la mafia de l'époque. Ils achètent tout : les terres, les honneurs, les médailles, le pouvoir, tout ce qui s'achète. La gang de fourrure forme lentement l'élite de la société. Les voleurs deviennent tranquillement d'honorables citoyens. Ils blanchissent l'argent sale en devenant banquiers, seigneurs, politiciens, juges. C'est ça, le Beaver Club au début.

Deux cents ans plus tard, leurs descendants, devenus tout à fait respectables, font revivre cette fête par excellence de l'exploitation coloniale. Le gros Maurice, ministre des Forêts, devenu boss d'une multinationale du papier. Jeanne Sauvé, sa femme, administrateure de Bombardier, d'Industrial Insurance, et gouverneuse générale. Marc Lalonde, ancien ministre des Finances, maintenant au conseil d'administration de la City Bank of Canada. Francis Fox, ministre des Communications, engagé; par Astral Communications. Toute la gang des Canadiens français de service est là, costumé en rois nègres biculturels. Des anciens poiticiens devenus hommes d'affaires. Des anciens hommes d'affaires devenus politiciens. Des futurs politiciens encore hommes d'affaires.

Toute la rapace est là: des boss pis des femmes de boss, des barons de la finance, des rois de la pizza congelée, des mafiosos de l'immobilier. Toute la gang des bienfaiteurs de l'humanité. Des charognes à qui on élève des monuments, des profiteurs qui passent pour des philanthropes, des pauvres types amis du régime déguisés en sénateurs séniles, des bonnes femmes au cul trop serré, des petites plottes qui sucent pour monter jusqu'au top, des journalistes rampants habillé en éditorialistes serviles, des avocats véreux, costumés en juges à 100 000$ par année, des liche-culs qui se prennent pour des artistes. Toute la gang est là : un beau ramassis d'insignifiants chromés, médaillés, cravatés, vulgaires et grossiers avec leurs costumes chics et leurs bijoux de luxe. Ils puent le parfum cher. Sont riches pis sont beaux; affreusement beaux avec leurs dents affreusement blanches pis leur peau affreusement rose. Et ils fêtent...

Au Ghana, une fois par année, les pauvres imitent les riches. Ici, ce soir, les riches imitent les riches. Chacun à sa place... Les bourgeois anglais se déguisent en bourgeois anglais, les collabos bilingues s'habillent en collabos bilingues, souriant et satisfaits, les Écossais sortent leur jupe écossaise, les Indiens se mettent des plumes dans le cul pour faire autochtones. On déguise les Québécois en musiciens pis en waiters. Les immigrés? Comme les Québécois, en waiters! Chemises à carreaux et ceintures fléchée. Manque juste les raquettes pis les canisses de sirop d'érable. Des porteurs d'eau déguisés en porteurs de champagne. Alouette, gentille alouette!

C'est toute l'histoire du Québec en raccourci. Toute la réalité du Québec en résumé : claire, nette pour une fois, comme grossie à la loupe. Ce soir, les maîtres fêtent le bon vieux temps. Ils fêtent l'âge d'or et le paradis perdu. Ils crient haut et fort, sans gêne, leur droit au profit, leur droit à l'exploitation, leur droit à la sueur des autres. Ils boivent à leurs succès. Ils chantent que tout va bien, que rien ne doit changer, que c'est pour toujours... toujours aux mêmes, toujours les mêmes.

Ils sont pareils partout... à New York, à Paris, à Mexico. Je les ai vus à Moscou vomir leur champagne et leur caviar sur leurs habits Pierre Cardin. Je les ai vus à Bangkok fourrer des enfants, filles ou garçons, pour une poignée de petit change. Je les ai vus à Montréal dans leur bureau avec leurs sales yeux de boss, leur sale voix de boss, leur sale face de boss, hautains, méprisants, arrogants. Des crottés avec leur chemise blanche pis leur Aqua Velva. Minables avec leur Mercedes pis leur raquette de tennis ridicule. Comme des rats morts. Gras et épais avec leurs farces plates pis leurs partys de cabane à sucre. Pleins de marde jusqu'au bord à force de bêtise et de prétention. Crosseurs, menteurs, voleurs. Et ça se reproduit de père en fils. Une honte pour l'humanité!

Au Ghana, les pauvres mangent du chien. Ici, c'est les chiens qui mangent du pauvre. Et ils prennent leur air surpris quand on en met un dans une valise de char.

- Ensemble, merci au chef, nos applaudissements, nous lui disons merci. Ladies and gentlemen, together let's thank magnificently. Bravo! Et maintenant, as president of the Beaver Club, may I say to you the following : never any club has been so honoured and so magnificently rewarded on its two-hundredth anniversary to have such a magnificent membership as you are. A vous tous, nos membres, à nous tous, applaudissons-nous. We are magnificent people and I raise my hat to all of us. Bravo. You are as beautiful as I think I am. Thank you very much. Good evening. Bravo. Good night. Tout le monde, les serviettes, on fête, on témoigne notre appréciation. Everyone, yes, that's right! Bravo.

Applaudissons-nous. We are magnificent people. Quelle boufonnerie!

- Bravo. God bless you.

"Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux."
La Boétie

LES TRAÎTRES

Comment les milliers de PIONS de Londres introduis en leaders dans tous les Pays appauvrissent l'Humanité tout en créant la Croissance Économique comme appât ???


Qui nous divisent en faisant entrer dans les pays que des immigrants bourgeois et élitistes?

TOUTES LES TÊTES DIRIGEANTES DES RELIGIONS SONT DES MAFIAS AU SOLDE DE LONDRES

LA SECTE INTERNATIONALE DES ÉLITES

Toutes les Religions sont sous TUTELLES Britanniques car l'Angleterre a autrefois envahi tous les Pays du Monde et y a mis depuis que de ses pions-pantins tels les bourgeois achetables de tous les pays......




''Les bourgeois, plus ça devient vieux et plus ça de vient cons'' dit la chanson ci-dessous de Jacques Brel.

video
Et j'ajouterai, que les exploités qui souhaitent un jour à leurs tours exploiter les autres et qui rêvent tous de devenir bourgeois, et vont jusqu'à défendre agressivement ces idéologies antifraternelles qui les pénalisent tous du simple fait qu'ils croient tous qu'un jour ce sera leurs tours d'en profiter..... Dans l'objectif d'en profiter un jour, ils ne renonceront pas de si tôt à ce qui les maintient pauvres et endettés..... Quand des peureux deviennent riches et baveux.




Les RELIGIEUX de la haine, de la vie MALSAINE, où ils se permettent tout ce que leurs livres saints ne leurs interdisent pas..... Et comme ces livres ont été écrits il y a plusieurs siècles et que nos contextes de vie ont changés alors ces RELIGIEUX peuvent se permettre de faire le Commerce International des DROGUES par exemple ou encore avec leurs BANQUES endetter nos Pays et nous tous et cela, sans aucun remord et avec une bonne conscience en croyant aller au paradis.....

Les Organismes de femmes doivent dénoncer courageusement et avec intégrité les Commerçants Internationaux au solde de Londres avec leurs 50 000 navires dont plusieurs sous-marins transportent des drogues et aussi leurs ..... La drogue entre de partout, c'est la preuve que nos Forces Armées sont complices et que l'Angleterre avec ses PIONS INTERNATIONAUX créent des petites guerres comme DIVERSIONS afin de protéger les champs d'OPIUM et autres. Et pour se donner bonne conscience ils arrêtent que 10 % de la drogue et cela parait bien devant l'Opinion Internationale mais cela ne dupe que les naifs et les positifs qui passeront toutes leurs vies à fermer les yeux et à jouer à l'autruche et à ceux qui n'ont pas le choix de suivre et de subir...... pauvres petits.....

LES CLASSES BOURGOISES, non seulement se sont endurcies à exploiter les autres et surtout les classes aux-dessous d'elles, mais en plus les méprisent et les accusent de tout...... de se laisser faire, de les croire ...... ''Vous n'aviez qu'à ne pas nous faire confiance'' nous diraient les bourgeois.

Tous les millionnaires autour de vous sont soit tolérés par Londres parce que ce qu'ils font ne les dérangent pas, ou MIS EN PLACE par les Dirigeants Britanniques..... et oui, TOUS LES CHEFS DE TOUS LES ÉTATS, TOUS LES DÉPUTÉS, TOUS LES MAIRES, TOUS ...... TOUS sont mis en place par la Couronne d'Angleterre soit via le Clergé, soit par des compagnies d'Assurances et toutes reliées à la LONDON LIFE, soit par des Clubs et Organismes tels les 1, 7 millions de CHEVALIERS DE COLOMB dans le Monde qui surveillent tout, ou encore les insignifiants Francs Maçons qui sont des civils sans personnalités et effacés qui veulent jouer aux agents secrets et se sont donc embarqués dans des SOCIÉTÉS SECRÈTES espérant faire de quoi de surhumain..... Ah ces complexés qui sont prêts à trahir leurs populations...... et ils sont nombreux ces nonames écrasés prêts à se venger sur tout le monde....



*** Ami(e)s,

surveillez tous vos PORTS MARITIMES, car nuits et jours il y entrent drogues et armes.....

============================

TOUS AUX SOLDES DES IDÉOLOGIE S ALLEMANDES DES BRITANNIQUES

Si vos enfants savaient ce que vous faites, que vous trahissez tout le monde

La prostitution des citoyens qui s’offrent aux idéologies bourgeoises de la compétition et du mérite afin de survivre et/ou pour des privilèges..... des salauds....




Les ordures en ordres.... où ''Chaque crotte est unique''.

Ce monde que tu dénonces tant vient de toi, de tes idéologies anarchistes du ‘’diviser pour régner’’ et de tes mentalités du mérite pour hiérarchiser des humains entre eux par l'équité qui est le contraire de l'ÉGALITÉ, et donner l’impression que certains sont plus utiles ou meilleurs que d’autres !


' Quand le soir, dans vos belles maisons, vous allez embrasser vos petits enfants: AU REGARD DE DIEU, vous avez probablement plus de sang sur vos mains d'INCONSCIENTS que n'en aura jamais e désespéré'', dit l'abbé PIERRE.










Aucun commentaire: